Le top des hôtels : été 2018

De Paris à Bali, des hôtels inoubliables, des virées en voiture et des destinations dépaysantes.

Four Seasons Hotel New York Downtown

(Photo : Christian Horan)

New York

Oasis urbaine

Difficile d’imaginer qu’on puisse trouver un havre de tranquillité dans l’effervescent quartier Tribeca, mais c’est exactement ce qu’évoque le Four Seasons Hotel New York Downtown. Logé dans un des plus hauts édifices résidentiels de la ville, il offre une impressionnante vue sur les gratte-ciels de Midtown, incluant le One World Trade Center. Son spa vaut à lui seul le détour avec son impressionnante piscine de 23 m donnant sur d’immenses fenêtres – une perle rare à Manhattan. C’est la firme Yabu Pushelberg, celle des célèbres designers torontois basés à Soho, qui signe les 189 chambres, rehaussées de teintes pastel et de chaleureux panneaux de bois, dont quatre sont dotées d’une terrasse. Pour l’expérience suprême, réservez la suite royale ornée d’œuvres dignes d’une galerie d’art et disposant d’une salle multimédia privée.


Bisha ; Lenny Kravitz

Lenny Kravitz (Photo : Mathieu Bitton)

Toronto

Travail d’équipe

Les collaborations sont à l’honneur au Bisha, le tout dernier hôtel boutique de Toronto, situé dans le district du divertissement. Le musicien Lenny Kravitz a imaginé la déco d’un des 44 étages, tandis que le célèbre chef Akira Back est à la tête d’un de ses restaurants. Et c’est sans compter son partenariat (aussi stratégique que patriotique) avec la marque de parfum culte Byredo, qui signe les produits pour le bain et dont le fondateur, Ben Gorham, a grandi à Oakville, en Ontario.


Amandari, Bali

Bali

Moment de grâce

Bien que Bali soit une trépidante destination touristique, l’hôtel Amandari vit encore au rythme des traditions de l’île, qui se perpétuent le long des rizières en terrasses et de la rivière Ayung. Durant la matinée, observez un ancien bénir les sanctuaires qui s’y trouvent avec de l’encens et du jasmin. L’après-midi, le pavillon en teck, près du restaurant, se transforme en école de danse balinaise où les enfants du village viennent exécuter leurs gracieux mouvements au son d’un gamelan. Plus tard, rendez-vous au spa pour un gommage corporel au riz ou un bain de lait de coco.


Shangri-La Hotel Paris

Une vue sur la tour Eiffel de l’une des suites.

Paris

Traitement royal

À Paris, on peut apercevoir la tour Eiffel de bien des points de vue, mais aucun n’est aussi somptueux que celui du Shangri-La Hotel, qui se trouve tout juste de l’autre côté de la Seine. Qu’il s’agisse de la décoration (mosaïques en feuilles d’or, papier peint en fils de soie, lustres en cristal), du spa CHI à la fine pointe de la technologie ou de la grande piscine intérieure inondée de lumière, ici, tout nous donne l’impression d’être dans un très sélect club privé. Pas étonnant lorsqu’on sait que l’édifice principal, classé monument historique, a été construit en 1896 pour le petit-neveu de Napoléon.

Écolo chic
Lire l’article suivant

Écolo chic

Abritant 5 % de la biodiversité mondiale et hôte d’une des semaines de la mode les plus vertes de la planète, le Costa Rica propose sa propre vision du luxe éthique.
×